C’est l’histoire d’une nana qui en a gros

C’est l’histoire d’une nana qui en a RAS-LE-BOL. Elle en marre de voir que TOUTES les nanas (ou presque) qui l’entourent tombent enceinte.

Elle en a plein le cul (oui oui la nana peut être vulgaire) d’assister à toutes ces annonces, de sourire en s’exclamant: « Wouaaaah, c’est supeeeeer félicitations!!! » alors qu’elle sent ses yeux qui s’alourdissent.

Ca lui court sur le haricot qu’avoir un bébé semble être un jeu d’enfants pour TOUT LE MONDE, sauf pour son couple.

Elle en a plein le dos de voir des poussettes et des ventres sur le point d’exploser.

Elle en a plein les basques que son tour ne soit pas encore arrivé et elle aimerait bien que la roue-tourne-va-tourner passe la deuxième histoire d’accélérer le mouvement. Parce qu’aujourd’hui, au détour d’une conversation qu’elle croyait anodine (naïïïve qu’elle est), elle a appris que la fille d’un collègue était enceinte ! Bon sang d’bonsoir, mais c’est bien sûr !

En fait, la nana elle en peut plus de ne même plus réussir à se réjouir pour les autres. Même pour sa meilleure amie. Parce qu’avant d’être contente pour toutes ces filles, elle est d’abord très triste pour elle. Elle ne supporte plus d’avoir l’impression de crier sous l’eau à chaque « heureux événement ».

En résumé, elle en a gros.

 

 

Publicités